izi :

Histoire
D’arts appliqués et de design

La tradition

Une tradition de création fortement ancrée dans son histoire

L’Académie Charpentier, dont les espaces sont situés dans le quartier légendaire des peintres du début du siècle dernier, à Montparnasse, est fortement ancrée dans son histoire. Sa filiation remonte à l’ancienne Académie Suisse du Quai des Orfèvres, fréquentée par Delacroix, Manet, Pissaro, Cézanne, au début du dix-neuvième siècle, puis transformée en Académie Colarossi, en 1870. C’est à cette date que ses locaux sont installés rue de la Grande Chaumière. Reprise en 1957 par la famille Charpentier, elle devient aussi héritière de l’Atelier de la Grande Chaumière, qui lui est adjoint en 1958 par Pierre Louis Charpentier.

Le nom des actuels ateliers rappelle la présence d’enseignants tels qu’Eugène Grasset, puis Bourdelle, Zadkine et bien d’autres, tenants d’une pédagogie propice à la liberté créatrice et à l’expérimentation plastique. C’est ainsi que le vocable d’académie, aujourd’hui utilisé pour désigner l’appartenance à des règles conventionnelles, trouve paradoxalement sa source, en ce qui concerne l’Académie Charpentier, dans un mouvement initié par des peintres qui s’en affranchissaient, et souhaitaient dispenser un savoir échappant aux structures dominantes, elles-mêmes devenues « académiques ».

En cela, l’établissement retrouvait l’origine et la dynamique même du terme d’académie, qui remonte à l’enseignement de Platon, et désignait un groupe de penseurs ou d’artistes indépendants qui œuvraient à travers l’académie à l’élaboration d’une « école », au sens novateur et noble.

Histoire

La création

Forte de cette tradition étroitement liée aux arts plastiques, l’école a développé avec succès sa qualité de préparation aux grandes écoles d’art nationales et régionales, tandis que la compréhension des transformations du monde contemporain l’a amenée à poser les enjeux des disciplines qui sont à la croisée de l’art et de l’industrie : le design, la communication visuelle, le design graphique, la publicité, ainsi que l’architecture intérieure. La tradition, aujourd’hui, est donc à entendre comme un patrimoine, un héritage, mais aussi une attitude de curiosité vigilante et d’analyse attentive des évolutions du monde de l’art au sens large.

Car à y regarder de plus près, l’histoire elle-même n’est faite que de ces ruptures et de ces transgressions nécessaires et productives qui sont l’essence même de la création. Aussi n’y a-t-il pas de césure entre tradition et création, mais continuité, interférence, dialogue, éventuellement crise, (du grec krisis, qui signifie « décision »). C’est, pensons-nous, au cœur de cette dialectique, que les élèves de l’école peuvent acquérir les connaissances qui leur permettront de découvrir leur propre territoire de création.

C’est donc dans cette double optique que réside essentiellement le projet de l’école : apporter le savoir nécessaire, historique et contemporain, théorique et pratique, dans le but de révéler à chacun son identité créative et non de répondre à un modèle unique, dont le principe même semble aujourd’hui caduc.

Entre ces deux pôles dynamiques que sont le savoir à acquérir et une réalité concrète en constante évolution, l’école entend dispenser à travers une pédagogie vivante, non seulement les connaissances, mais aussi les outils de réflexion et les capacités d’adaptation indispensables à l’insertion future des étudiants au mouvement du monde contemporain auquel ils se destinent.

Et c’est précisément parce que nous pensons qu’aujourd’hui, peut-être plus qu’hier, s’impose la nécessité de développer une personnalité créative forte et mobile, que nous attachons une importance toute particulière à suivre chaque élève, à l’accompagner dans ses découvertes et ses choix. Cette attention est concrète. Rendue possible par l’échelle humaine de l’école, par le nombre des enseignants, par leur présence active et reconnue dans le monde du travail, elle est réelle tout au long du cursus et débouche pour les étudiants sur une insertion professionnelle.

Titre de Directeur(trice) artistique

Le Titre de Directeur(trice) artistiquee délivré par l’Académie Charpentier est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles NIVEAU I - code NSF 320V. De plus, l’école est reconnue par l’A.D.C. (Association Design Conseil)

Découvrir l'Architecture intérieure / Design avec des professionnels

L’équipe pédagogique est composée de professionnels impliqués dans l’actualité des disciplines qu’ils enseignent.
Ils orientent concrètement les élèves dans la vie active (stages en entreprise ou en agence, participation à des rencontres professionnelles, concours, etc...).
Eux-mêmes travaillent en agences ou en free-lance et exercent dans les domaines de la publicité, l’identité visuelle, la presse, l’édition, le cinéma...

Entrer en 1re année / Prépa Écoles d'Art

La 1re année / Prépa Écoles d'Art de l'Académie Charpentier offre aux étudiants les conditions requises pour préparer leur orientation future dans un esprit d’ouverture.